Nouvel An Chinois -- pourquoi en février?

Introduction

After reading so much non-fictions from Asimov, I like to write on science as well. This article explains why Chinese New Year usually starts in February. Another text was also written to further explain the calendar systems.

When the professor actually asked us to write about the Chinese New Year. However, I never yield to her wishes and gave her something rather different.

The Text

Cette année, le mouton est arrivé le 15 février. Bon nombre d'étrangers pensent même que l'année chinoise commence toujours en février. Peut-être des Chinois vous ont-ils expliqués qu'elle peut démarrer aussi en janvier, mais je doute qu'ils sachent comment fonctionne le calendrier chinois.

Dans le monde, on peut trouver trois systèmes de calendrier: celui de l'Occident (d'après Jules César), celui des Musulmans et celui des Chinois.

Le calendrier musulman est simple. Il s'accorde avec la lune, qui tourne autour de la terre en 29 jours et demi. Ils ont 6 mois de 29 jours et 6 mois de 30 jours, soit 354 jours par an pour que le croissant lunaire, leur symbole sacré, aborde le mois. Le revers de la médaille, c'est que leur année est plus courte que la nôtre.

Le calendrier occidental est conformé au soleil, ou pour mieux dire, à la terre qui tourne autour du soleil en 365,2422 jours. Il y a 365 jours par an, et Jules César a décrété arbitrairement qu'un an sur quatre dure 366 jours; c'est bien joli, et pourtant ça fait 365,25 jours en moyenne, soit 0,78 jours de trop par siècle. Au fil des années, cette toute petite différence s'est tellement accrue qu'elle a fait pas mal d'histoires: dire que la Révolution d'Octobre en URSS a eu lieu en novembre!

Il y a douze mois qui ont de 28 à 31 jours. Le mois ignore jusqu'à l'existence des phases de la lune.

Revenons à «notre mouton». Le calendrier chinois est extrêmement plus compliqué. Voulant sa tartine beurrée des deux côtés, il s'harmonise à la fois avec la lune et avec le soleil (ça veut dire avec la terre qui fait le tour du soleil). Comme les Musulmans, le mois couvre (pour un «petit mois») 29 jours ou (pour un «grand mois») 30 jours. Solidement fondé sur l'astronomie, le jour même où la lune s'interpose entre la terre et le soleil lance le mois. Tandis que la durée des mois occidentaux (hormis le mois de février) et musulmans est invariable, celle des mois chinois change d'un an à l'autre, si bien que la veille du nouvel an peut être le 29 ou le 30, et que deux mois se touchant peuvent bien être tous les deux des «petits mois».

Supposons qu'on n'ait que 12 mois par an comme les Musulmans, on manquerait de journées pour concorder avec le soleil: le nouvel an avancerait de plus de 11 jours chaque année; bien plus, cela ferait que dans 20 ans, on le fêterait en été! Il est évident que ça ne va pas pour un pays agricole.

Alors, en effet, on a de temps en temps un mois par-dessus le marché. Ce mois de plus, dit mois lubrifiant, règle le système. L'année dernière, on avait un cinquième mois lubrifiant juste après le cinquième mois régulier, mais avant le sixième mois. Il y a en moyen 7 mois lubrifiants en 18 ans. Ainsi, l'année chinoise s'assortit aux saisons.

Comment décide-t-on du moment où ajouter ces mois (dans quelle année, après quel mois)? D'abord, on a assigné dans le ciel 24 points équidistants. Chaque année, les moments où la terre les passe sont prédits et observés, et le premier, nommé «printemps établi», correspond au 4 ou au 5 février. Ce n'est pas toujours le même jour parce que alors que le calendrier occidental cadre avec la terre, il ne le fait pas tout à fait précisément de sorte que cette date varie un petit peu. Chaque couple de points voisins est séparée par un intervalle d'environ 15,2 jours. Les points pairs (2e, 4e, 6e,...) aident à déterminer les mois lubrifiant: s'il n'y a pas de point pair dans un mois, ce mois devient un mois lubrifiant.

Le «printemps établi» définit l'origine d'une année. Le mois dont le premier jour est le plus proche de ce point est choisi comme le premier mois. C'est pourquoi le nouvel an chinois commence toujours dans la période du 20 janvier (un demi mois avant le «printemps établi») au 20 février (un demi mois après).

Les Chinois ont adopté ce calendrier complexe depuis quelques millénaires sans encombre. Si vous saviez, comme les Anglais ont perdu de temps en employant les grands moyens à essayer de concilier leur calendrier et le soleil!

Alex FUNG
le 21 février, 1991.

If you like this article, consider sending me a donation!


back to My Favorite Things
Back to my home page